Recherche

Comment préparer sa peau aux changements de la pré-ménopause ?

  • 4 min lu

Femme en pré-ménopause anxieuse

Aux alentours de 40, 45 ans, surviennent généralement les symptômes de la pré ménopause. A savoir : ballonnements, bouffées de chaleur, saignements, perturbation du cycle menstruel, douleurs mammaires, sueurs nocturnes, troubles du sommeil, fatigue, prise de poids, sécheresse vaginale … mais également une détérioration de la peau. Alors qu’est-ce la pré-ménopause et comment ralentir le vieillissement cutané qui l’accompagne ?

Qu’est-ce que la pré-ménopause ?

La pré-ménopause est une période de transition qui survient avant la ménopause. On compte trois étapes dans l’apparition de la ménopause :

  • La péri ménopause qui englobe la pré-ménopause et l’année suivant l’arrêt des règles. C’est à cette période plus ou moins longue que s’opèrent les premiers changements hormonaux.
  • La ménopause est la période de la vie au cours de laquelle les ovaires réduisent leur production d’hormones sexuelles (arrêt progressif des règles). Les syndromes prémenstruels resurgissent à ce moment.
  • La post ménopause(article 10) survient au cours des années qui suivent la ménopause. Les taux d’oestrogène sont au plus bas.

La ménopause intervient généralement chez les femmes entre 45 et 55 ans. Lorsqu’elle apparaît avant 40 ans, on parle de ménopause précoce. Au cours de cette étape, les taux d’hormones de progestérone et d’œstrogène chutent. De ce fait, la testostérone (hormone masculine) a tendance à prendre le dessus par rapport aux hormones féminines.  C’est ce changement hormonal qui est à l’origine des perturbations menstruelles et des symptômes désagréables. La ménopause constitue également un facteur de risque cardio-vasculaire pour certaines personnes et nécessite parfois un traitement hormonal substitutif.

Pré-ménopause et chamboulement cutané 

Parmi ces symptômes on assiste à une accélération du vieillissement cutané : la peau perd en élasticité, le teint est moins lumineux et les imperfections se font plus nombreuses.

En effet, à partir de la quarantaine, la peau perd en densité et lutte moins bien contre les agressions extérieures. La régénérescence des cellules ralentit et la production de collagène, d’élastine et d’acide hyaluronique diminue. La peau perd en fermeté et a tendance à se déshydrater facilement. Avec la chute des hormones féminines, la prépondérance de la testostérone augmente les imperfections et boutons. Enfin le dérèglement de la mélanine – provoqué en partie par le soleil – peut laisser des taches brunes.

Heureusement, il existe des solutions pour stopper cette accélération de vieillissement cutané.

Pré-ménopause et changements hormonaux

Adopter un mode de vie sain et s’hydrater

Pour maintenir l’élasticité de la peau, une bonne hydratation est indispensable. Deux litres d’eau – voire plus – quotidiens aideront à maintenir l’équilibre de la peau en améliorant son hydratation. En effet, une peau nourrie marque moins. Pour maximiser l’hydratation, privilégiez une alimentation riche en eau (fruits et légumes, tisanes…). Afin de renforcer l’hydratation cutanée, adoptez une routine de soin clean qui nourrisse correctement votre épiderme. Enfin, évitez l’alcool qui déshydrate et le tabac qui ternit le teint. N’hésitez pas à pratiquer des exercices sportifs pour le maintien de votre peau.

Bien nettoyer sa peau

On ne le répétera jamais assez, mais le secret principal d’une belle peau réside dans le nettoyage de cette dernière. N’hésitez donc pas à pratiquer le double nettoyage : application d’une huile démaquillante + un lait ou un gel démaquillant. En débarrassant la peau des particules fines et de la pollution, vous la laissez respirer. Dans l'idéal, on nettoiera la peau 1 à 2 fois par jour. Il sera possible d’exfolier cette dernière à l’aide d’un produit adapté et doux 1 à 2 fois par semaine maximum. Cette pratique est fortement recommandée pour les peaux à tendance acnéique qui se dévoilent à la ménopause. En nettoyant correctement votre peau, vous l’aidez à lutter contre les agressions extérieures en journée, et vous booster la réparation cutanée nocturne.

Nourrir et protéger sa peau en journée

Sur une peau sèche et nettoyée, il ne vous reste qu’à la nourrir pour la protéger des agressions externes, aider sa production de collagène, élastine, acide hyaluronique et enfin booster la régénérescence des cellules. Appliquez le matin un sérum et une crème de jour adaptée. Prenez également soin du contour des yeux et de vos lèvres, à l’aide d’exfoliants et de soins hydratants adaptés. Privilégiez des produits antioxydants qui vont empêcher l’oxygénation des cellules, favoriser leur réparation et hydrater la peau en profondeur. Les produits de la gamme PROJET 28 sont parfaitement adaptés pour constituer votre routine anti-âge. En plus de lutter efficacement contre le vieillissement cutané grâce à leur formule concentrée en RGNA28 – qui accélère la régénérescence des cellules, ces produits sont naturels, éthiques et participent à financer la recherche biomédicale.

Préparer la peau au travail de réparation la nuit

La nuit, la peau effectue un travail de réparation pour lutter contre les agressions et les aléas de la journée. Pour l’aider à se régénérer, on appliquera sur une peau sèche un sérum - le sérum de PROJET 28 - pour lutter contre les signes de vieillissement cutané et en particulier les taches de vieillesse. Ensuite, utilisez une crème de nuit hydratante qui boostera le travail de régénérescence.

Prendre soin de sa peau 

Aidez-la à lutter en favorisant la régénération de ses cellules. Améliorez et optimisez la micro-circulation sanguine sur votre visage. Durant la période de pré-ménopause, en raison d’une plus grande décharge d’adrénaline et de cortisol dans le sang, la circulation sanguine est moins fluide. C’est donc le moment d’adopter les bons gestes afin de doper la circulation sanguine. 

Pratiquez des micro-massages facials réguliers - qui stimulent les échanges cellulaires et initie la division cellulaire - à la main. Ces gestes vous aideront à favoriser la circulation et diminueront notamment les cernes et poches qui entourent vos yeux.

Enfin à la ménopause, outre les problèmes cutanés, les problèmes capillaires et au niveau des ongles se développent. Vos cheveux sont plus secs, vos ongles plus cassants. Apportez-leur les protéines, oligo-éléments et acides gras essentiels nécessaires pour contrer ce phénomène !